Imprimer

La population indienne a augmenté de 17,6% entre 2001 et 2011 pour atteindre 1,25 milliard. Elle devrait dépasser la population chinoise d'ici 20 ans.

Une nouvelle politique de contrôle des naissances a été formulée en 2012 : plutôt que d'informer les femmes sur toutes les méthodes de contraception et sur les conséquences de la stérilisation les autorités indiennes ont préféré stériliser en masse. La stérilisation représente ainsi 70% des cas de contraception contre 2% pour les hommes !. La moyenne mondiale est de 32%.

 Ces opérations, souvent de masse, se déroulent généralement à la chaîne ,dans des conditions sanitaires effroyables : parfois dans des champs, des bâtiments abandonnés . Pour récupérer, les femmes sont laissées parfois inconscientes sur le sol ou dans des champs .

 L'inde persiste dans cette politique désastreuse et meutrière au lieu d'analyser les autres causes du taux élevé de natalité : mortalité infantile, mariage précose, préference pour le garcçon à la naissance ( probléme de la dot) et absence de sécurité sociale.

D'après Le monde 2014  F Kay

Affichages : 1353